En effet, depuis l’an deux mille quatorze, l’Ong Divine connexion Worldwide en plus de ses multiples domaines d’intervention, s’est engagée dans un vaste programme de  protection et de promotion des personnes atteintes d’albinisme qui font partir des couches vulnérables de notre société. Vulnérables en ce sens que les personnes atteintes d’albinisme ont deux problèmes majeurs : la très faible acuité visuelle et la fragilité de la peau dû au manque de la mélanine qui les expose au cancer de la peau. Vulnérables en ce sens que les personnes atteintes d’albinisme sont mal-comprises et marginalisées dans la société. Nous assistons à des situations d’abandon des études, de meurtre et de disparition des enfants atteints d’albinisme.

C’est au vu de ce tableau sombre que l’Ong Divine Connexion Worldwide a initié un projet dénommé Projet d’Appui à la Protection et à l’Epanouissement des Personnes Albinos (PAPEPA) qui lui a permis d’obtenir un soutien auprès de l’ambassade des Etats-Unis près le Bénin. La mise en œuvre du Projet d’Appui à la Protection et à l’Epanouissement des Personnes Albinos (PAPEPA) a permis à l’Ong Divine Connexion Worldwide rappelons-le ; de procéder au premier recensement officiel des personnes atteintes d’albinisme dans les communes de Cotonou et d’Abomey Calavi en 2014. A l’issu de ce recensement, nous avons enregistré 124 personnes atteintes d’albinisme composées de toutes les couches sociaux professionnelles. Des rencontres de travail et de sensibilisation ont été organisées avec les parents des personnes atteintes d’albinisme qui ont découvert davantage leur rôle de protecteur et d’éducateur pour le plein épanouissement de leurs enfants atteints d’albinisme. L’Ong Divine connexion Worldwide a également réalisé le tout premier film documentaire au Bénin ; intitulé « Noir à la peau blanche, une enquête sur les personnes atteintes d’albinisme au Bénin »

Dans un second temps, et ceci suite aux résultats très satisfaisants du premier projet, l’organisation a obtenu un nouveau soutien toujours auprès de l’ambassade des USA près le Bénin en 2016  pour un second projet de mentorat des écoliers atteints d’albinisme dans les communes de Cotonou, Calavi, Zè et So-Ava. Grace à ce projet dénommé « The SWA Mentoring Project » nous avons formé des enseignants et directeurs des écoles qui ont en charge l’encadrement des écoliers atteints d’albinisme dans leur établissement.

C’est pour vous dire donc que la lutte que nous menons mérite d’être exposée pour les changements de mentalités