Dans un document dénommé le Guide Rapide à l’intention des enseignants et éducateurs de Personnes Vivant avec l’Albinisme publié en 2014, l’organisation non gouvernementale Under The Same Sun basée au Canada a partagé d’importantes ressources d’information et d’éducation. En effet, face aux nombreuses sollicitations sur la question de l’albinisme, le document révèle qu’en plus de la famille proche, les enseignants et les éducateurs jouent un rôle extrêmement important dans la vie des Élèves atteints de l’Albinisme. Les enseignants et les éducateurs portent une responsabilité dans l’accompagnement des élèves atteints d’albinisme pour leur croissance, leur apprentissage et, en fin de compte, dans la réalisation de leur plein potentiel de vie.

Enseigner un élève atteint d’albinisme

Il n’y a pas de handicap ou d’incapacité de nature cognitive ou scolaire qui soient liés à l’albinisme. Lorsque le problème de la faible vision est traité, l’élève atteint d’albinisme peut travailler comme n’importe quel autre élève dans la classe. Si des difficultés de compréhension sont constatées, cela est une situation à part qui ne doit pas être associée à l’albinisme.

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE POUR AIDER

  1. Guidez votre élève atteint d’albinisme dans ses études à travers :

  2. i) le suivi progressif: Demandez souvent à vos élèves atteints d’albinisme si tout va bien et s’ils comprennent le travail qu’on leur demande. Demandez- leur s’il y a quelque chose que vous pouvez faire pour les aider. Parlez-lui en tête – à – tête de sorte que la honte ne soit pas un obstacle pour cerner la réalité.
  3. ii) Soutien par les pairs: Face aux programmes scolaires et extra scolaires de soutien quotidien, les enseignants et les éducateurs peuvent trouver utile d’affecter à chaque élève atteint d’albinisme, un élève ou étudiant capable pour un soutien par les pairs.
  4. Soyez Compatissant

La plupart des élèves ont subi des traumatismes sévères et des vécus horribles. Beaucoup vivent dans la peur et continuent de souffrir de ces vécus. Punir un élève atteint d’albinisme pour ses difficultés scolaires, c’est comme punir quelqu’un parce qu’il a une mauvaise vue, parce qu’il a été délaissé et négligé. Personne ne devrait être puni pour ces raisons. La souffrance née de ces traumatismes peut entraver la concentration et gêner l’apprentissage et la compréhension. Qu’aucune punition corporelle ne soit utilisée contre les mauvais résultats scolaires de l’élève atteint d’albinisme parce qu’il ne voie pas bien ou parce qu’il entraine un traumatisme passé qui entrave sa concentration classe.

  1. Respectez-les

L’expérience a montré que le respect favorise l’apprentissage et la compréhension. Le respect inclut de traiter chaque élève atteint d’albinisme comme les autres élèves tout en restant sensible à leurs besoins particuliers. Il inclut également l’adhésion aux droits humains des élèves atteints d’albinisme, notamment leur droit à la dignité et à la sécurité. Enfin, et ce qui compte tout particulièrement, le respect est la clé de l’affirmation de l’amour – propre et de la confiance en soi qui, à son tour améliore l’apprentissage et la compréhension.

CE QUE VOUS POUVEZ FAIRE POUR AIDER:

Donnez l’exemple dans le traitement respectueux de votre élève atteint d’albinisme. Aider à mettre fin aux insultes et aux familiarités souvent irrespectueuses. Amener la classe à arrêter l’utilisation des étiquettes (Blanco) et autres noms communément utilisés. Essayez d’utiliser des termes plus respectueux tels que personne vivant avec l’albinisme, ou personne atteinte d’albinisme, ou de manière plus sérieuse, adressez-vous à votre élève atteint d’albinisme par son vrai nom. Cela va contribuer à entretenir la compréhension et le respect mutuel.